Hypnose : définition et origine

Qu'est ce que l'hypnose et notamment l'hypnose thérapeutique ? Quelle est son origine ? Nous levons le voile, dans la suite de cet article, sur cet état de conscience modifié qui est aussi un phénomène naturel connu sans doute depuis la nuit des temps.

Définition et origine de l'hypnose

Définition

L’Hypnose est un ensemble de techniques qui permet, en sautant la barrière des facultés conscientes ordinaires (vie active quotidienne), d’expérimenter ou de faire connaître à un tiers un état de conscience modifié donnant accès au "réservoir" inépuisable de ses potentialités.
L’hypnose est un phénomène naturel qui peut aider chacun à aller puiser dans ses ressources personnelles, les forces nécessaires à son développement corporel, culturel et spirituel afin d’améliorer ses conditions de vie.

 

Origine et brève histoire de l'Hypnose

(source C.E.S. Poitou-Charentes)

Nous pouvons dire que l'Hypnose remonte à la nuit des temps.
En effet, des techniques d'hypnotisme auraient été dispensées dans les temples en Grèce et en Egypte.

Plus précis, les livres sacrés hindous mentionnent que des malades étaient guéris par la parole et le regard.

Plus près de notre époque, l'école de Nancy : Liébault (1823 – 1904) et Bernheim (1837 – 1919) a eu un retentissement mondial sur le monde médical. Cette réputation était partagée par l'école de la Salpétrière.
Le professeur Charcot (1825 – 1893) titulaire de la première chaire mondiale de neurologie s'intéressa à l'Hypnose en 1878.

Les observations de FREUD (1856 – 1939) sur l'Hypnose lui ont permis d'élaborer ses théories psychanalytiques. Lors de ses travaux à Nancy (1889) avec la collaboration de Liébault et de Bernheim, il déclare :
"Je fus le témoin des étonnantes expériences de Bernheim sur ses malades à l'hôpital et c'est là que je reçus les plus fortes impressions relatives à la possibilité de puissants processus psychiques demeurés cependant cachés à la conscience de l'homme".

Après la mort de CHARCOT, l'arrivée de la psychanalyse et des anesthésiques provoquèrent le déclin de l'Hypnose en France.
Jusqu’à ces trente dernières années, l’Hypnose connaîtra une fortune diverse. En France, deux hommes vont s'efforcer de réhabiliter les techniques hypnotiques.
Ce sont le docteur CHERTOK et M. R. BAJOLAIS (Décédé en 1983) fondateur du Groupement National des Hypnotiseurs de France (G.N.H.F.).
Certains membres de ce groupement se distingueront par leurs travaux, ce sont :

  • Le docteur CHERCHEVE, chef du service Implantologie à Lariboisière, avec l’Hypno-Sophrologie en chirurgie odonto-faciale,
  • Le docteur GUYONNAUD, créateur du Karaté Sophrologique,
  • M. JOST, à la base du Centre International de Musicothérapie.

Actuellement, ces trois personnalités sont membres responsables de l’Académie d’Hypnologie et de Sophrologie de Paris.

Des pays comme l’U.R.S.S. et l’Angleterre ont beaucoup travaillé au renouveau de l'Hypnose :

  • l’Union Soviétique en donnant une dimension à l’Hypnose à travers l’accouchement sans douleur et le traitement de l’alcoolisme,
  • l’Angleterre en interdisant l’Hypnose de music-hall dès 1954.

Nous avons, aujourd’hui, un potentiel de personnes qui se battent pour que l’Hypnose retrouve ses lettres de noblesse. D'ailleurs, elle est utilisée dans certains hôpitaux pour diminuer les doses de produits anesthésiques (ex : à Poitiers, à Paris, à St Junien en Haute Vienne, à Rouen).
Le G.N.H.F. a fait des efforts considérables avec peu de moyen pour favoriser le développement de l’Hypnose en France.

Les docteurs CHERCHEVE, GUYONNAUD, messieurs LECLERC (Secrétaire général du G.N.H.F.), JOST (Directeur du Centre International de Musicothérapie de Paris), travaillent également dans le même sens.


Prendre rendez-vous / Posez une question

Les thérapeutes Alcyon 86 sont à vous écoute

Pour prendre rendez-vous ou pour se renseigner.
20 rue Pascal le Coq - 86000 Poitiers
Tél. : 05 49 47 37 36 - Email : alcyon-sophrologie86 [at] sfr.fr


Pour continuer votre lecture sur la thématique Hypnose

Partager l'article sur :

Lien permanent :

Tags : Hypnose, Francis Barret, Poitiers,